[SPORT – FOOTBALL] : Montpellier et Lyon se quittent sur un nul (1-1) dans un match hommage à Louis Nicollin

DGAmJpIXUAA6D6K

Le 29 juin dernier, il y a tout juste un mois, Louis Nicollin, le président historique du Montpellier Hérault SC s’est éteint, le jour de ses 74 ans. Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais est à l’origine de cette rencontre de ce dimanche en hommage au président Nicollin.

Le début de match est équilibré. Lyon se montre plus entreprenant en ce début de rencontre par l’intermédiaire de Mariano Diaz et de Memphis Depay. Le tournant du match survient à la 23e minute de jeu, lorsque Jérémy Morel est expulsé suite à son intervention sur Giovanni Sio. Le défenseur reçoit d’abord un carton jaune avant que l’arbitre ne change d’avis après arbitrage vidéo, et décide de l’expulser.

Montpellier ouvre le score par Giovanni Sio juste avant la mi-temps. L’attaquant est à la réception d’un bon centre en retrait de Bérigaud. Anthony Lopes est battu. A la mi-temps, c’est donc Montpellier qui vire en tête (1-0).

 Au retour des vestiaires, Lyon montre un tout autre visage. Les lyonnais, plus agressifs dans les duels, se procurent plus d’occasions et égalisent par l’intermédiaire de Nabil Fekir (59e). Très bien servi par Kevin Tete grâce à un centre côté droit, Fekir remet les compteurs à zéro dans cette rencontre.

Même réduits à dix, les lyonnais ont su réagir dans cette rencontre. Les deux équipes se quittent sur un score nul (1-1) pour ce match du souvenir, en hommage à Louis Nicollin.

La rédaction

Publicités

[CINEMA – CRITIQUE] : Dunkerque

Résultat de recherche d'images pour "dunkerque film affiche"

Réalisé par : Christopher Nolan

Avec : Fionn Whitehead, Tom Glynn-Carney, Tom Hardy

Genre : Guerre, Historique, Drame

Durée : 1h47

Sortie : 19 juillet 2017

Cela ne vous a probablement pas échappé si vous aimez le septième art, Dunkerque est sorti la semaine passée sur nos écrans.

Et que dire… si ce n’est que j’ai été clouée dans mon fauteuil pendant tout le film ! J’adore Christopher Nolan, qui nous épate toujours dans des œuvres sidérantes de réalisme, avec une bande son qui est de l’ordre de l’excellence.

J’ai envie de partager mon coup de cœur du mois avec vous, voici ce que j’en ai pensé :

Pier, a week 

Sea, a day 

Sky, an hour

Trois lieux, de nombreuses histoires, un seul but poursuivi : s’échapper pour vivre.

Christopher Nolan ne va pas nous raconter une nouvelle fois l’Histoire, les événements passés à Dunkerque durant la seconde guerre mondiale. Il va nous la faire vivre. Intensément. Passionnément.

Le défi à relever est immense parce que réaliser un film traitant de la guerre est un exercice périlleux au regard de la multitude des titres qui compose le genre.

Dunkerque n’est pas seulement un film. C’est la narration d’une survie, d’une improbable fuite pour l’espoir. C’est une tragédie humaine à l’action ciselée, un opéra bruyant mêlant destruction, angoisses et surtout espoir.

Le film s’ouvre sur une scène d’ouverture magistrale où l’on pénètre immédiatement dans le cœur de l’étau de Dunkerque. Pas de héros, juste les peurs et les espoirs de soldats pris au dépourvu et qui n’ont pour unique espérance « La Patrie ». Leur futur ne dépend plus d’eux mais des autres.

Le réalisateur Christopher Nolan va prendre des risques (comme à son habitude, j’ai envie de dire) et il s’en sort avec brio :

Le premier risque pour moi réside dans le découpage temporel du film. Relater Dunkerque en jouant sur les unités de temps de chacun des axes est à mon sens excellent et permet de donner une intensité fabuleuse pendant toute l’oeuvre cinématographique. Cela rend ainsi l’atmosphère du film étouffante tout du long.

Le second risque est celui des personnages. Nolan décide de n’en développer aucun. Ce sont de simples soldats de l’armée ou des civils qui tentent d’apporter leur aide à leur patrie avec bravoure.

Ce parti pris ultra-réaliste est selon moi le plus osé. Néanmoins le film n’est pas dénué de psychologie et de profondeur. Le personnage joué notamment par Harry Styles en est la preuve vivante et la scène où le bateau coule suite à des tirs intempestifs des SS en est le meilleur exemple.

Dunkerque, c’est une immersion folle dans la Guerre, l’horrible guerre. Le bruit des mitrailleuses est assourdissant. Un chaos qui s’éclipse face au silence de l’héroïsme d’un pilote anglais, sauvera des milliers d’hommes. Un soldat, incarné par Tom Hardy.

La façon dont Nolan a de filmer les scènes aériennes est d’ailleurs époustouflante. Bien sûr, il a encore filmé du réel, avec de vrais avions, de vrais décors, à Dunkerque, sur la plage, avec de vrais bateaux. Cela parait incongru aujourd’hui à l’heure du numérique. Tout parait vrai car tout est réel. C’est une sacrée prouesse. Les acteurs, ont l’impression au même titre que nous, d’y être.

Vivre. C’est à mon sens le mot d’ordre du film. Faire vivre la guerre comme les soldats et les civils ont pu la vivre et la ressentir. Avec leurs émotions, avec leurs tripes.

Là où le réalisateur ne pouvait inclure de dialogues, il y a mis un regard, une émotion, un acte. Le récit de cet embarquement de l’armée anglaise est une pure réussite narrative et visuelle.

Et que dire de Hans Zimmer ? Le compositeur livre une bande son de quasiment 1h47. Un son qui résonne à nos oreilles comme un minuteur.

Vivre et faire surgir les émotions. Davantage qu’un récit, plus qu’un hommage. Dunkerque est un film de guerre d’un nouveau genre qui mêle avec brio réalisme, action, humanisme et émotion.

L’émotion est d’ailleurs le dernier point que je souhaite aborder. La fin est absolument magnifique. Nolan termine son oeuvre cinématographique au bon moment. Là où d’autres films de guerre s’éternisent, Nolan s’arrête.

Les hommes sont rentrés, 335 000 hommes au total, le peuple anglais les admire. Point. Pas de mélodrame, pas de grandes scènes de retrouvailles, ni d’hommages aux soldats britanniques.

Juste un train, quelques bières et un article dans la presse. Mais c’est aussi toute la palette émotionnelle que peuvent ressentir les soldats ou les civils au fil des minutes que le spectateur ressent la peur, l’espérance, l’asphyxie, la honte, la lâcheté et bien d’autres sentiments.

Un bon moment en perspective les amis.

Laurie L.

[MODE] : Bijoux bohèmes by Laurie L

Coucou les filles !

L’été bat son plein (enfin pas chez moi où il fait tout gris) et c’est le moment de sortir ses plus jolis bijoux pour briller de mille feux.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une tendance très mode cet été : l’accumulation de fins colliers ras de cou !

Cela donne une petite touche chic et bohème à toutes les tenues.

Personnellement, je suis fan des bijoux de la marque ZAG.
Les collections sont juste fantastiques et s’inspirent beaucoup des tendances actuelles : cactus, ananas, clin d’œil, demi-lune…

De plus, ils sont garantis un an après l’achat sur simple présentation du ticket de caisse.

L’idéal est d’en mixer deux ou trois et de les faire tomber gracieusement sur le cou à des hauteurs diverses.

Ce mardi, je n’en porte que deux car j’étais en retard ce matin et je me suis dépêchée pour arriver à l’heure au boulot (c’est dur la vie d’une working girl !).

Le premier est un ananas, le second une rangée de cils (cela évoque un clin d’œil, comme l’emblème de la marque de Chiarra Ferragni, la célèbre bloggeuse italienne).

J’adore cette combinaison car en plus, elle rappelle le liséré doré du décolleté !

Liens Internet pour shopper les articles si ils vous plaisent :

Ras de cou Ananas Zag : http://www.linea-chic.fr/bijoux-fantaisie-zag-co-123.html

Ras de cou clin d’œil : http://www.linea-chic.fr/bijoux-fantaisie-zag-co-106.html

La combishort que je porte est le modèle »Mathilde »  de chez Opullence, shoppée chez Cozette dans le Vieux Lille : http://www.opullence.com/catalog/product_info.php?cPath=38&products_id=1399

Cela remet un peu de soleil dans cette grisaille, vous ne trouvez pas ?

Bisous !

Laurie L.

[MODE – LOOKBOOK] : Le look parfait pour une virée en ville

Coucou les filles !

Voici un nouveau billet sur une de mes tenues du jour. J’ai pris beaucoup de plaisir à rédiger mon premier article donc je réitère l’expérience. J’espère que ceci vous plaira également.

unnamed

Aujourd’hui je porte un tee-shirt blanc, pièce incontournable de tout bon dressing et une robe en jean volantée.

Le tee-shirt blanc

Le basique qui va avec tout. Je porte aujourd’hui un tee-shirt slim de chez Levi’s. La mode des logos, si présente dans les années 90 est de retour !

On a pu apercevoir sur tous les podiums les sigles géants sur les pulls, les sacs…

Le tee-shirt Levis avec le logo rouge est un classique qui surfe néanmoins sur la tendance logo XXL cet été. Marié à un jean slim ou une jupe de couleur, toutes les combinaisons sont possibles !

Ce tee-shirt est vraiment de bonne facture, peu transparent. Par contre, il taille un peu grand, je porte un XS pour mon 36.

Le lien si vous désirez le shopper c’est ici : http://www.levi.com/BE/fr_FR/womens-clothing-tops/p/173690053

unnamed

La jupe à volants

Grosse tendance de cette année, les volants sont omniprésents. Ici, c’est une jupe Zara qui combine deux tendances phares de cet été : le jean et les volants XXL.

Elle est plutôt courte mais de très bonne facture. Sa matière légèrement extensible et les volants la rende ultra originale : vous ne passerez pas inaperçue !

Elle vient de chez Zara, collection été 2017, mais malheureusement elle est sold out depuis un bon mois maintenant.

unnamed

L’ensemble est juste canon pour une petite virée en ville. Comme la jupe est mini, je conseille de la porter avec des boots à petits talons ou des espadrilles unies compensées, avec des lacets à nouer aux chevilles.

Un beau rouge à lèvres est de rigueur pour cet outfit. Ici, je porte le rouge à lèvres Rouge Dior, teinte 683, rendez vous. Pour terminer la tenue, un joli sac en paille est juste parfait.

A bientôt pour un nouveau look, je vous embrasse !

Laurie L.

[MODE – LOOKBOOK] : Summer chic, la mode au bureau

Hello les girls !

Je me présente, je suis Laurie, jeune maman de 33 ans, belge et passionnée de mode. Je vais commencer une nouvelle collaboration avec ce magazine et vous présentez au fil des semaines mes coups de cœur, les tendances du moment et mes outfits (tenues du jour).

J’espère que mes articles vous plairont et que je pourrai échanger avec vous sur la teneur de ceux-ci.

Pour commencer en douceur, je vais vous présenter ma tenue du jour, qui mixe différentes tendances de cet été 2017. Cette tenue est parfaite pour aller travailler !

unnamed

Ce que je porte :

Blazer fleuri (ceinturé dans le dos pour le rendre un peu plus cintré) : Zara, collection été 2017, out of stock.

Haut en dentelle écru : Naf Naf collection été 2017, out of stock

Top écru (en dessous du haut en dentelle pour casser la transparence) : Zara collection été 2017

Short écru festonné : Naf Naf collection été 2017 –> https://www.nafnaf.com/fr/short-chic-tresse-271849.html

Chaussures Even Odd Nude vernies : Zalando collection été 2016

Divers bracelets : Mia Bay, Spell on Me, bagues et montre

Le blazer fleuri Zara

unnamed

Un blazer fluide très agréable à porter en été, parfait pour « chiciser » n’importe quelle tenue. L’imprimé fleuri un peu japonisant est l’une des tendances majeures de cet été mais également de cet automne 2017.

Ses couleurs Nude se marient parfaitement avec la dentelle. Il est muni d’une ceinture mais je l’ai nouée dans le dos pour avoir une silhouette plus « fittée ».

J’ai roulotté le bas des manches, pour un effet plus mode et pour mettre l’accent sur les bijoux portés aux poignets.

Haut en dentelle écru

unnamed

La dentelle est un élément clé pour être toujours tendance. J’ai choisi une belle dentelle festonnée, bien travaillée, avec d’agréables motifs. Elle est parfaite pour une tenue d’été.

Comme la dentelle joue avec la transparence, je porte en dessous un top moulant avec bretelles spaghettis. Ce genre de top est parfait sous des hauts semi transparents.

Le short beige

Le short est une pièce incontournable du dressing estival. Pour cette tenue du jour, j’ai choisi un short beige dans une matière très agréable et un peu texturée.

Le tissu ressemble légèrement à du tweed et la ceinture est ornée du feston d’un ton plus clair.

Lorsque l’on porte un short, il faut toujours faire attention à la qualité du tissu, lequel ne doit pas être trop fin.

La coupe est également importante, il faut trouver un parfait  compromis entre le flou (parfait pour la plage ou les moments détente) et le moulant (trop vulgaire).

Pour accessoiriser la tenue, je porte des escarpins vernis dans les tons nude.

Ils permettent d’allonger les jambes et sont parfaits pour rendre encore plus habillée la tenue. Ces couleurs ont toujours la côte cette saison et rehaussent subtilement le hâle d’été. Le talon est fin mais reste confortable.

unnamed

Petite astuce perso : pour rendre mes jambes plus douces, en été, j’applique quelques gouttes de l’huile Prodigieuse Or de  Nuxe.

Elle laisse dans son sillage d’agréables paillettes d’or sur la peau, tout en l’hydratant et la sublimant.

Après la plage, en soirée, c’est juste canon sur une peau bronzée.

Pour ne rien gâcher, l’odeur est envoutante.

J’en applique également sur la pointe de mes cheveux, en finition.

Ce produit, c’est une véritable pépite que j’ai découverte il y a déjà quelques années et je ne peux plus m’en passer !

huile-prodigieuse-nuxe

Accessoires

Je porte aux poignets de bijoux belges personnalisables, dans les tons dorés et argentés Les deux bracelets argentés proviennent de chez Mia Bay. Cette petite marque belge créée des modèles superbes, très tendance.

Ici, je porte les deux bracelets reçus pour la fête des mères : l’un portant l’inscription « maman », l’autre « je t’aime ».

Des combinaisons à l’infini sont envisageables !

unnamed

Le modèle doré est un modèle personnalisable, concept très original émanant de Spell on me. On choisit le texte, les chiffres, les logos à l’envi, ce qui crée des bracelets uniques au monde. Je reviendrai sur cette marque très « in « dans un prochain billet.

unnamed

Ma montre est une Gucci vintage.

Personnellement, j’adore l’accumulation de ces fins bracelets aux poignets, cela donne une petite touche gipsy bohème à l’ensemble, également très tendance cet été. Comme vous avez pu le constater, mon outfit marie diverses tendances phare de cette saison. Les couleurs nude, l’imprimé fleuri, le short, la dentelle…

Niveau maquillage, j’ai surtout travaillé le teint et la bouche. Je porte un rouge à lèvres mat de chez Lancôme, Matte Shaker, beige vintage N°270. Mon fond de teint est le Dior Nude  Air sérum teinte 020, beige clair.

Quant aux vernis que vous pouvez apercevoir sur mes ongles, il s’agit du vernis Bourgeois « So laque » 02 Prep’hibiscus.

Voilà, voilà, vous savez tout !

J’ai hâte de recevoir vos impressions, vos idées, vos  conseils…

C’était ma première tenue du jour, j’espère qu’elle vous a plu et à très vite pour un nouvel article dans le magazine !

Laurie L.

[MUSIQUE – CONCERT] : Boulevard des Airs fait le plein au Zénith de Pau

P1030704.JPG

Le groupe français Boulevard des Airs a enflammé le Zénith de Pau

Le groupe français Boulevard des Airs s’est produit sur la scène du Zénith de Pau vendredi 12 mai 2017, devant une salle comble. Le groupe tarbais jouait quasiment à domicile.

Des titres devenus incontournables

Boulevard des Airs a embarqué son public en lui offrant des morceaux désormais incontournables comme « Emmène-moi », « Cielo Ciego » ou encore « Ce gamin-là ».

Vianney invité sur scène

Pour la plus grande joie du public palois, les neufs musiciens ont invité Vianney à les rejoindre sur scène le temps de quelques chansons. Les élèves du conservatoire de Tarbes étaient également présent sur scène.

P1030808.JPG

Vianney invité sur scène

Une belle soirée placée sous le signe du partage et de la fête. Deux ingrédients toujours présents dans la musique de Boulevard des Airs.

La rédaction

[SPORT – RUGBY / TOP 14] : La fusion entre le Racing 92 et le Stade Français n’aura pas lieu

Coup de tonnerre dans le monde du rugby. La fusion prévue entre le Stade Français et le Racing 92 n’aura finalement pas lieu. C’est dans un long communiqué que le président du Racing explique les raisons de son renoncement.

Les explications du président du Racing 92, Jacky Lorenzetti :

La fusion n'aura pas lieu

La fusion n’aura pas lieu

« Je renonce au rapprochement avec le Stade Français Paris, en accord avec Thomas Savare, la fusion n’aura donc pas lieu.

Nous avions décidé, avec Thomas Savare, de rapprocher le Stade Français Paris et le Racing 92 pour créer le grand club francilien de demain et lui assurer un avenir pérenne et brillant.

J’ai décidé de renoncer à ce beau projet. Je pense sincèrement qu’il était suffisamment ambitieux pour recueillir l’approbation du plus grand nombre. J’ai estimé que les avantages qu’il offrait au rugby francilien l’emporteraient sur les inévitables efforts qu’il impliquerait.
Efforts nécessaires des deux côtés, deux cultures fortes, deux histoires merveilleuses, il fallait écrire la suite non pas à la première personne du singulier, mais à la première personne du pluriel.

J’ai entendu et compris les fortes réticences qu’a soulevé ce beau projet d’union.
En tout état de cause, les conditions sociales, politiques, culturelles, humaines, sportives ne sont pas remplies. Peut-être avons-nous eu raison trop tôt, l’avenir nous le dira …

Je n’ai pas mesuré à quel point la nécessité d’expliquer, de faire partager ma vision et d’en présenter les modalités jusque dans les rangs du Racing 92 étaient une priorité absolue. Je ne m’attendais pas à une telle résistance, surtout en interne ! Je tiens d’ailleurs à remercier les joueurs Ciel et Blanc d’avoir défendu face à moi leurs convictions, quelles qu’elles soient, avec courage, générosité et solidarité. Surtout avec un grand sens des responsabilités. Je suis fier d’eux, d’eux tous.

Seuls ma passion, mon enthousiasme, l’envie d’être utile au rugby et par-delà au sport français m’ont guidé. Le rugby est un milieu de passions. C’est notre honneur d’avoir des convictions et de les défendre. Mais le temps est trop court. Il n’est pas possible alors qu’une saison se joue de mener un dialogue et de dépasser les tensions.

Je tiens à dire à la grande famille du rugby, aux partenaires fidèles du Racing 92, aux supporters, aux joueurs, aux staffs sportifs et administratifs des deux équipe ainsi qu’aux bénévoles des écoles de rugby qu’il n’était pas dans mon intention d’opposer une partie de la famille à une autre.

Cette famille est le cœur battant de notre sport. Quant à moi, je n’en suis qu’un serviteur passionné.

L’avenir du Stade Français s’écrira sans nous, et je lui souhaite sincèrement tout ce que l’on peut souhaiter de meilleur à quelqu’un que l’on a appris à connaître de plus près.
Je vais, bien sûr, de mon côté, continuer à œuvrer pour faire grandir le Racing 92 en m’appuyant encore d’avantage sur notre centre de formation et sur notre future Arena qui sera livrée dans quelques mois.

Je donne rendez-vous à tous les amoureux du rugby pour un beau derby le 29 avril prochain au Stade Jean Bouin. »

Jacky Lorenzetti

La rédaction

[SPORT – FOOT – LIGUE DES CHAMPIONS] : Le PSG éliminé par le FC Barcelone en 8ème de finale (6-1)

Résultat de recherche d'images pour "barcelone psg"

Le FC Barcelone s’impose 6-1 contre le PSG et file en quarts de finale

Le FC Barcelone l’a fait ! Malgré un match aller désastreux et une lourde défaite au Parc des Princes (4-0), les joueurs du Barça ont réussi l’exploit face au FC Barcelone. Menés 2-0 après 45 minutes de jeu, le PSG s’est fait très peur mais n’a pas baissé les bras. Au retour des vestiaires, le petit Argentin, Lionel Messi marque encore pour le Barça, qui mène 3-0.

L’attaquant du PSG, Edinson Cavani, réduit le score (3-1) et entretient l’espoir pour les Parisiens qui croient encore à la qualification à ce moment du match. C’était sans compter sur la réaction d’orgueil des Espagnols, piqués au vif vont marquer 3 buts supplémentaires pour éteindre définitivement les espoirs parisiens.

Le PSG s’incline finalement sur le score lourd de 6 buts à 1 et va pouvoir nourrir des regrets de ce match exceptionnel réalisé par Barcelone. Un véritable échec pour Paris qui pensait pourtant avoir fait le plus dur au match aller.

La rédaction

 

[SPORT – FOOT – DEBRIEF L1] : L’AS Monaco l’emporte facilement contre le FC Nantes (4-0)

La joie de Kylian Mbappé, qui inscrit le premier et troisième but monégasque de la soirée, contre Nantes.

L’AS Monaco s’est facilement imposé sur sa pelouse contre le FC Nantes (4-0)

Les Monégasques n’ont pas beaucoup forcé ce dimanche soir contre Nantes. Il ne fallait pas arriver en retard puisque Kylian Mbappé ouvre le score pour Monaco dès la 4e minute de jeu.

Juste avant la mi-temps, c’est au tour de Valère Germain (43e) de s’illustrer et de corser l’addition pour les Nantais. Deux minutes plus tard (45e), Mbappé, encore lui, récidive et s’offre le doublé portant le score à 3-0.

La deuxième période démarre comme s’est achevée la première, par un but. C’est le Brésilien Fabinho (58e) qui plante le 4e but pour Monaco. Les Nantais sont au fond du trou et ne peuvent que constater la supériorité monégasque.

Monaco gagne 3 points supplémentaires sans forcer. Cette victoire permet aux Monégasques de conserver la première place au classement et de distancer le PSG et Nice.

La rédaction

[SPORT – BASKET – PRO A] : L’AS Monaco s’impose en patron dans le choc contre l’Elan Chalon (72-82)

L’AS Monaco Basket s’impose dans ce choc contre l’Elan Chalon (72-82)

Le début de match est très disputé entre les deux premiers de Pro-A. A la fin du 1er QT, c’est l’AS Monaco qui vire en tête de 6 points (15-21). Sous l’impulsion de Sergii Gladyr (3/3 à 3 points), la Roca Team domine dans tous les secteurs du jeu et mène logiquement au score à la mi-temps au Colisée (35-45).

John Roberson, très adroit sur la ligne des lancers francs (16 points inscrits sur la ligne sur 21 au total) permet à l’Elan Chalon de rester au contact. Axel Bouteille (11 pts) et Moustapha Fall (13 pts) tiennent l’Elan Chalon à bout de bras.

Côté monégasque Jamal Shuler et Sergii Gladyr terminent ce match avec 12 points chacun au compteur. La Roca Team s’impose en patron de dix points au Colisée. Zack Wright termine MVP de la rencontre.

Cette victoire monégasque sur Chalon permet à l’Elan Béarnais Pau-Lacq Orthez d’être seul deuxième au classement.

La rédaction