[SÉRIE TV] : Dexter pourra-t-il tuer à nouveau dans une 9ème saison ?

Résultat de recherche d'images pour "dexter"

Dexter, le serial-killer le plus célèbre du petit écran, pourrait faire son grand retour dans une neuvième saison.

Le showrunner Scott Buck est revenu sur la fin très critiquée de sa série Dexter. Il ne serait pas contre l’idée de faire revenir son personnage fétiche, 4 ans après la huitième saison.

« Clairement, j’adorerais reprendre l’histoire de Dexter, quelques années plus tard ! Mais je n’ai rien en tête spécialement pour l’instant. Si un jour ça devait arriver, je me pencherais sur la question. »

En attendant, on pourra découvrir le nouveau show de Scott Buck, Iron Fist, tout droit inspiré de l’univers Marvel. La série sera diffusée à partir du 17 mars prochain sur Netflix.

On est encore loin de revoir Dexter sur nos écrans mais le projet d’un retour est remis sur la table. Reste à savoir quand et sur quelle chaîne.

La rédaction

[CINEMA – OSCARS 2017] : Moonlight fait sensation, Emma Stone meilleure actrice, Casey Affleck meilleur acteur et six Oscars pour La La Land

Le palmarès complet des Oscars 2017 :

Meilleur film : Moonlight

Étaient également nommés :

  • Comancheria
  • Tu ne tueras point
  • Fences
  • Les Figures de l’ombre
  • Premier Contact
  • La La Land
  • Lion
  • Manchester By the Sea

Meilleur réalisateur : Damien Chazelle ( La La Land )

Étaient également nommés :

  • Mel Gibson ( Tu ne tueras point )
  • Denis Villeneuve ( Premier Contact )
  • Kenneth Lonergan ( Manchester By the Sea )
  • Barry Jenkins ( Moonlight )

Meilleur acteur : Casey Affleck ( Manchester By the Sea )

Étaient également nommés :

  • Denzel Washington ( Fences )
  • Viggo Mortensen ( Captain Fantastic )
  • Ryan Gosling ( La La Land )
  • Andrew Garfield ( Tu ne tueras point )

Meilleure actrice : Emma Stone ( La La Land )

Étaient également nommés :

  • Meryl Streep ( Florence Foster Jenkins )
  • Isabelle Huppert ( Elle )
  • Natalie Portman ( Jackie )
  • Ruth Negga ( Loving )

Meilleur acteur dans un second rôle : Mahershala Ali ( Moonlight )

Étaient également nommés :

  • Jeff Bridges ( Comancheria )
  • Michael Shannon ( Nocturnal Animals )
  • Dev Patel ( Lion )
  • Lucas Hedges ( Manchester By the Sea )

Meilleure actrice dans un second rôle : Viola Davis ( Fences )

Étaient également nommés :

  • Nicole Kidman ( Lion )
  • Michelle Williams ( Manchester By the Sea )
  • Naomie Harris ( Moonlight )
  • Octavia Spencer ( Les Figures de l’ombre )

Meilleur film d’animation : Zootopie (Rich Moore , Byron Howard)

Étaient également nommés :

  • Vaiana, la légende du bout du monde (John Musker , Ron Clements)
  • Kubo et l’armure magique (Travis Knight)
  • Ma Vie De Courgette (Claude Barras)
  • La Tortue rouge (Michael Dudok de Wit)

Meilleur film étranger : Le Client (Asghar Farhadi)

Étaient également nommés :

  • Toni Erdmann (Maren Ade)
  • Les Oubliés (Martin Zandvliet)
  • Mr. Ove (Hannes Holm)
  • Tanna (Martin Butler , Bentley Dean)

Meilleur scénario original : Manchester By the Sea (Kenneth Lonergan)

Étaient également nommés :

  • Comancheria (Taylor Sheridan)
  • The Lobster (Yorgos Lanthimos , Efthimis Filippou)
  • La La Land (Damien Chazelle)
  • 20th Century Women (Mike Mills)

Meilleur scénario adapté : Moonlight (Barry Jenkins , Tarell Alvin McCraney)

Étaient également nommés :

  • Fences (August Wilson)
  • Les Figures de l’ombre (Allison Schroeder , Theodore Melfi)
  • Premier Contact (Eric Heisserer)
  • Lion (Luke Davies)

Meilleur film documentaire : O.J.: Made in America (Ezra Edelman & Caroline Waterlow)

Étaient également nommés :

  • Life, Animated (Roger Ross Williams)
  • Fuocoammare, par-delà Lampedusa (Gianfranco Rosi)
  • The 13th (Ava DuVernay)
  • Je ne suis pas votre nègre (Raoul Peck)

Meilleure chanson : La La Land (« City of Stars » Justin Hurwitz , Benj Pasek , Justin Paul)

Étaient également nommés :

  • Les Trolls (« Can’t Stop the Feeling » Justin Timberlake)
  • Vaiana, la légende du bout du monde (« How Far I’ll Go » Lin-Manuel Miranda)
  • La La Land (« Audition (The Fools Who Dream) » Justin Hurwitz , Benj Pasek , Justin Paul)
  • Jim: The James Foley Story (« The Empty Chair » J. Ralph, Sting)

Meilleure musique : La La Land (Justin Hurwitz)

Étaient également nommés :

  • Passengers (Thomas Newman)
  • Lion (Dustin O’Halloran)
  • Jackie (Mica Levi)
  • Moonlight (Nicholas Britell)

Meilleure photographie : La La Land (Linus Sandgren)

Étaient également nommés :

  • Silence (Rodrigo Prieto)
  • Premier Contact (Bradford Young)
  • Lion (Greig Fraser)
  • Moonlight (James Laxton)

Meilleurs costumes : Les Animaux fantastiques (Colleen Atwood)

Étaient également nommés :

  • Alliés (Joanna Johnston)
  • La La Land (Mary Zophres)
  • Florence Foster Jenkins (Consolata Boyle)
  • Jackie (Madeline Fontaine)

Meilleurs décors : La La Land (David Wasco , Sandy Reynolds-Wasco)

Étaient également nommés :

  • Passengers (Gene Serdena , Guy Hendrix Dyas)
  • Les Animaux fantastiques (Anna Pinnock , Stuart Craig)
  • Ave, César! (Jess Gonchor , Nancy Haigh)
  • Premier Contact (Paul Hotte , Patrice Vermette)

Meilleur montage : Tu ne tueras point (John Gilbert (II))

Étaient également nommés :

  • Comancheria (Jake Roberts)
  • Premier Contact (Joe Walker)
  • La La Land (Tom Cross)
  • Moonlight (Nat Sanders , Joi McMillon)

Meilleur montage sonore : Premier Contact (Bernard Gariépy Strobl , Claude La Haye)

Étaient également nommés :

  • Deepwater (Wylie Stateman , Renee Tondelli)
  • Tu ne tueras point (Andy Wright , Robert MacKenzie , Kevin O’Connell)
  • La La Land (Ai-Ling Lee , Mildred Iatrou)
  • Sully (Bub Asman , Alan Robert Murray)

Meilleur mixage son : Tu ne tueras point (Kevin O’Connell , Robert MacKenzie , Andy Wright , Peter Grace)

Étaient également nommés :

  • Tu ne tueras point (Kevin O’Connell , Robert MacKenzie , Andy Wright , Peter Grace)
  • Rogue One: A Star Wars Story (Stuart Wilson (II) , David Parker (II) , Christopher Scarabosio)
  • Premier Contact (Claude La Haye , Bernard Gariépy Strobl)
  • La La Land (Ai-Ling Lee , Andy Nelson , Steven Morrow)
  • 13 Hours (Greg P. Russell , Jeffrey J. Haboush , Gary Summers , Mac Ruth)

Meilleurs maquillages et coiffures : Suicide Squad (Christopher Allen Nelson , Alessandro Bertolazzi , Giorgio Gregorini)

Étaient également nommés :

  • Star Trek Sans limites (Richard Alonzo , Joel Harlow)
  • Mr. Ove (Eva von Bahr , Love Larson)

Meilleurs effets visuels : Le Livre de la jungle (Rob Legato , Andrew R. Jones , Dan Lemmon , Adam Valdez)

Étaient également nommés :

  • Doctor Strange (Paul Corbould , Stephane Ceretti , Vincent Cirelli , Richard Bluff)
  • Deepwater (Burt Dalton , Jason H. Snell , Craig Hammack , Jason Billington)
  • Rogue One: A Star Wars Story (Mohen Leo , Neil Corbould , John Knoll , Hal T. Hickel)
  • Kubo et l’armure magique (Brad Schiff , Brian McClean , Oliver Jones (II) , Steve Emerson (II))

Meilleur court métrage : Sing (Kristóf Deák)

Étaient également nommés :

  • Timecode (Juanjo Giménez Peña)
  • Ennemis intérieurs (Sélim Azzazi)
  • La Femme et le TGV (Timo von Gunten)
  • Silent Nights (Aske Bang)

Meilleur court métrage d’animation : Piper (Alan Barillaro)

Étaient également nommés :

  • Blind Vaysha (Theodore Ushev)
  • Borrowed Time (Andrew Coats , Lou Hamou-Lhadj)
  • Pear Cider and Cigarettes (Robert Valley)
  • Pearl (Patrick Osborne)

Meilleur court métrage documentaire : The White Helmets

Étaient également nommés :Extremis

  • Joe’s Violin
  • Watani: My Homeland
  • 4.1 Miles

La rédaction

[SPORT – FOOT – DEBRIEF L1] : Le PSG s’offre un nouveau récital pour ce classico contre l’OM (1-5)

Le classico de ce dimanche soir a viré au cauchemar pour les Marseillais qui se sont inclinés contre le PSG au Stade Vélodrome (1-5)

Les Parisiens ont corrigé les Marseillais au Stade Vélodrome dans ce nouveau classico. C’est Marquinhos, dès la 6e minute de jeu qui ouvre les hostilités en débloquant le compteur du PSG.

Edinson Cavani imite son coéquipier quelques minutes plus tard et permet à Paris de faire le break après 16 minutes de jeu dans cette première période.

Au retour des vestiaires, le PSG continue son festival et enfonce le clou avec un 3ème but inscrit par le Brésilien Lucas (50e).

Julian Draxler vient finir le travail et planter le 4ème but pour les Parisiens. Ce score fleuve ravit les supporteurs parisiens. Le PSG montre ainsi qui est le véritable patron sur le terrain.

Le défenseur Marseillais, Fanni, réduit l’écart (69e). Maigre consolation pour l’OM qui, cinq minutes plus tard prennent un nouveau but par Blaise Matuidi (74e).

Outre une véritable déroute pour les Marseillais, ce classico historique plombe le projet ambitieux de Franck McCourt et de l’OM.

La rédaction

[SPORT – FOOT – DEBRIEF L1] : L’Olympique Lyonnais se ballade contre le FC Metz (5-0)

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes qui pratiquent un sport et plein air

L’Olympique Lyonnais offre encore une fois du grand spectacle à ses supporteurs et écrase le FC Metz au Parc OL sur le score de 5 buts à 0

Après leur belle victoire en Europa League, les Lyonnais ont fait ce qu’il fallait cet après-midi face à Metz et ramène trois points supplémentaires. En fin de première période, c’est Memphis qui allume la première mèche, reprend un tir d’Alexandre Lacazette sur le poteau (43e).

Memphis s’offre un doublé avec un but en force. Alexandre Lacazette met le feu dans la défense adverse et provoque le but contre son camp de Balliu. Sur une passe décisive de Memphis, Lacazette, encore lui, y va lui aussi de son but (77e) et enfonce le clou pour permettre à Lyon de mener 4-0.

Les Lyonnais se paie même le luxe d’en mettre 5 et d’enterrer définitivement les espoirs de retour de Metz. Le tarif habituel est respecté pour Lyon qui marque 5 buts sans en encaisser dans une rencontre.

La rédaction

[SPORT – BASKET – PRO A] : Diminué, l’Élan Béarnais corrige l’ASVEL à l’Astroballe (72-63)

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes qui pratiquent un sport

Même plombé par les blessures, l’Elan Béarnais Pau Lacq-Orthez se paie l’ASVEL à l’Astroballe (72-63)

Les Palois démarrent ce match de la meilleure des manières en infligeant un 12 à 2 en 4 minutes de jeu dans ce 1er QT. Après un temps mort pris par JD Jackson, l’entrée de Meacham dynamise le match en milieu 1er quart temps. L’ASVEL met du temps à rentrer dans le match. Les joueurs de Villeurbanne ont remis les compteurs à 0 en l’espace de 2 minutes en infligeant un 6 – 0 aux Béarnais. L’Élan a bien tenu grâce à un DJ Cooper en forme.

Le début du 2e QT s’avère être souvent plus compliqué pour l’Elan Béarnais. Le jeu est plus agréable et plus débridé dans ce 2e QT avec une équipe locale plus présente dans le jeu. Vitalis Chikoko côté palois tourne à 3/3 2pts  et 2/2 aux lancers francs à 3 min de la fin du quart temps. Corentin Carne fait son entrée et tente des choses intéressantes pour ses débuts. Pau gagne le 2e QT (16 – 8). DJ Cooper termine à 12 pts à 4 sur 6 à 3pts.

Le 3ème quart temps ressemble trait pour trait aux prestations précédentes proposés par les Béarnais. Ils défendent sur la première mi-temps retombent ensuite dans leur travers sur le 3ème quart temps avec des trous d’air défensifs. La fatigue commence à se faire sentir et la lucidité manque côté palois. On retrouve un éclair de génie de Cooper qui fait une passe dont il a le secret pour un gros dunk de Chikoko qui arrête une série de 17 – 6. Malheureusement pour les palois, on note beaucoup de pertes de balles.

Dans le 4e QT, c’est toujours l’animateur du jeu palois, DJ Cooper met le rythme dans ce dernier quart temps et à noter toujours une copie parfaite de Chikoko à 7/8 à 2 pts. L’Élan Béarnais retrouve sa défense en fin de match et verrouille la raquette adverse. A noter également pour conclure, la bonne entrée du nouveau venu Taqwa Pinero côté palois.

Une victoire importante pour Pau remonte à la deuxième place au classement et recolle ainsi à Chalon.

La rédaction

[SPORT – BASKET – PRO A] : Taqwa Pinero rejoint l’Elan Béarnais en renfort jusqu’à la fin de saison

Résultat de recherche d'images pour "Taqwa Pinero"

Taqwa Pinero, arrière Américain de 33 ans (1m93) rejoint les rangs de l’Elan Béarnais Pau Lacq-Orthez jusqu’à la fin de la saison.

L’Élan Béarnais Pau Lacq-Orthez était à la recherche d’un remplacement depuis la blessure du jeune Elie Okobo, c’est chose faite. Le club a porté son choix sur Taqwa Pinero, arrière US polyvalent.

Pinero a passé la majeure partie de sa carrière professionnelle en Europe et notamment plusieurs clubs en Italie (Casale Monferrato, Sidigas Avellino) et en Espagne (Murcie, Valence, Vitoria et San Sébastien).

Arrivé à Pau jeudi, Taqwa Pinero pourrait être qualifié pour affronter l’ASVEL lors de la 20e journée de Pro A.

La rédaction

[MUSIQUE – COUPS DE CŒUR] : James Blunt, Ed Sheeran, Passenger, Rag’n’Bone Man

La musique rassemble et provoque des émotions telles qu’une chanson peut rester en mémoire très longtemps. Certains artistes et morceaux provoquent même des frissons lorsque l’on les écoute.

Image associée

Aujourd’hui, focus sur 4 artistes coups de cœur de la rédaction. Le premier s’est fait connaître en 2004 avec une chanson devenue culte, générique d’une émission TV et même chanson plus jouée dans les cérémonies de mariages en Angleterre. Nous voulons bien sûr parler de James Blunt qui a connu un succès planétaire avec « You’re Beautiful ». Le chanteur britannique revient cette année avec un nouvel album intitulé « The Afterlove » dont la sortie est prévue le 24 mars 2017.

Le second s’appelle Ed Sheeran, jeune artiste de talent, qui, à seulement 24 ans a déjà vendu des millions d’albums et tourné dans le monde entier. Tout comme James Blunt, Ed Sheeran revient en 2017 avec un troisième album intitulé ‘÷’, sortie prévue le 3 mars 2017.

Au tour de Passenger, autre coup de cœur de la rédaction. Avec sa voix nasillarde et ses textes engagés, Mike Rosenberg nous transporte dans chacune de ses chansons. Révélé grâce au titre « Let Her Go », Passenger sillonne désormais les routes d’Europe et rempli les salles, pour le plus grand plaisir de ses fans à travers le monde.

Le dernier artiste ne vous dit sûrement rien, Rag’n’Bone Man est un chanteur à découvrir. Avec ses influences de jazz et de blues, ce colosse à la voix rauque vous fera frissonner dès les premières notes. Sa chanson « Human », extraite de son premier album éponyme, n’a pas tardé à se classer dans les meilleures ventes de singles en France et en Europe.

La rédaction

[SPORT – SONDAGE – BASKET – PRO A] : DJ Cooper est-il le meilleur meneur de Pro A ?

Résultat de recherche d'images pour "dj cooper pau"

Sondage – DJ Cooper est-il le meilleur meneur de Pro A ? Donnez-nous votre avis sur la question.

DJ Cooper affole les compteurs depuis le début de la saison avec l’Elan Béarnais Pau Lacq-Orthez. Pour preuve, il affiche des statistiques impressionnantes. Le meneur américain de Pau tourne à 14,4 points par match, 5,8 rebonds, 2,4 interceptions et 11,2 passes décisives.

Selon vous, est-il actuellement le meilleur meneur de Pro A ? Pour nous, la réponse ne fait aucun doute, tant ce joueur sait faire la différence dans les moments clés d’une rencontre. A vos claviers, donnez-nous votre avis.

La rédaction

[SPORT – FOOT – LIGUE DES CHAMPIONS] : L’AS Monaco s’incline contre Manchester City (5-3)

Sergio Agüero a hérité d'un carton jaune après s'être effondré au contact de Danijel Subasic.

Sergio Agüero, bourreau de l’AS Monaco, auteur d’un doublé permet à Manchester City de l’emporter 5-3.

Après la folle soirée vécue par le PSG la semaine dernière face au FC Barcelone, c’est autour de Monaco de tenter d’imiter les Parisiens. Malgré une entame de match compliquée et un but encaissé à la 26e minute par Sterling, Monaco a su réagir rapidement grâce à son attaquant vedette Radamel Falcao (32e) et la jeune pépite que tout le monde s’arrache Mbappé (40e), qui donne l’avantage aux Monégasques avant la mi-temps (2-1).

Au retour des vestiaires, Agüero égalise d’une frappe limpide. Falcao, encore lui, s’offre un doublé et permet à Monaco de repasser devant et de mener 3-2.

On croit les Monégasques à l’abri. C’était sans compter sur le talent du renard des surfaces argentin. Réponse du berger à la bergère, Agüero répond à Falcao pour Manchester City avec une reprise de volée magnifique (70e) et s’offre lui aussi un doublé.

Monaco craque physiquement sous la pression adverse et City reprend l’avantage dans ce match incroyable (4-3) grâce à son défenseur Stones (76e), qui pousse le ballon au fond des filets.

Les Monégasques coulent littéralement et c’est Sané (82e) qui enfonce le clou pour Manchester City (5-3).

Malgré un match de très bonne facture, Monaco peut s’en vouloir et risque de regretter ces cinq buts encaissés. Reste à savoir si Monaco pourra revenir au score et créer l’exploit au match retour au Stade Louis II.

La rédaction

[SPORT – CONSEILS] : Les exercices parfaits pour se remettre au sport

Nouvelle rubrique dans le magazine DSCMH avec les conseils chaque semaine d’une coach sportive pour vous motiver à vous remettre au sport. Suivez le guide.

Habituez votre corps tout doucement à la reprise d’une activité sportive, n’entamez pas un régime restrictif et évitez de vous contraindre à une activité intense quotidienne dès le début. Avancez pas à pas prenez du plaisir.

Bloquez une fois par semaine un créneau pour faire 30 minutes d’exercices au sol et 30 minutes de marche à pied rapide, buvez de l’eau tout au long de l’entraînement et étirez vous à la fin. Chronométrez 30 sec- 45 sec par exercice, puis 10-15 sec de récupération. Faites autant de répétitions que possible en ayant un bon placement et en identifiant les parties du corps qui travaillent. Chaque entraînement compte et vous permet de progresser.

Pompes : placez vous sur les genoux, écartez les mains plus larges que les épaules, pliez les coudes en les écartant vers les extérieurs, amenez la poitrine le plus près possible du sol.

Relevé de buste : allongé sur le dos, pieds posés près des fesses, mains au niveau des oreilles et coudes écartés. Décollez les épaules et les omoplates du sol sans écraser les lombaires dans le sol. Soufflez à la montée, inspirez à la descente.

 

Gainage ventral : placez vous en appui sur les avant bras et sur les pointes de pied, avancez les épaules à la verticale des coudes, formez une ligne droite entre le dos et les jambes, rentrez le ventre. Gardez la position statique, posez les genoux pour plus de facilité.

 

Squat : pieds largeur épaules, poussez les fesses en arrière, fléchissez les genoux, amenez les cuisses parallèles au sol, poussez dans les talons, remontez debout.

  Renseignements à evacoach.fr@gmail.com pour un suivi personnalisé à distance.

La rédaction / Eva Coach