[CULTURE – DOSSIER] : Assistant de langue ou le dépaysement total

Afficher l'image d'origine

Nous sommes partis à la rencontre de jeunes étudiants, qui, dans le cadre de leurs études sont partis à l’étranger pour vivre l’expérience d’assistant de langue. Pour certains, c’est une façon de rencontrer d’autres personnes, d’apprendre une nouvelle langue et de découvrir une autre culture. Pour d’autres, le mal du pays reste présent et la satisfaction totale de l’expérience d’assistant à l’étranger ne résulte que d’un échec.

Afficher l'image d'origine

Prenons un premier exemple avec Manon, 21 ans, qui se présente et justifie son choix de départ à l’étranger pour tenter l’aventure en quelques lignes :

« J’ai fait un bac L option anglais européen, et lorsque je suis sortie du lycée, je me suis dirigée vers la licence de Lettres Modernes : je ne réfléchissais pas en terme de chances professionnelles et ouvertures multiples possibles grâce à mes études car je ne voulais étudier que ce qui me passionnait vraiment. Je me disais que je trouverais forcément un travail en relation avec ce que j’aime avec les années qui passeraient. J’ai toujours été plus ou moins intéressée par l’enseignement, et d’abord par l’enseignement dans le primaire. Après la licence, je ne savais plus si je voulais m’orienter vers le CRPE (professeur des écoles) ou le CAPES de Lettres (professeur de français). Les deux m’intéressaient et je n’arrivais pas à trancher car ce sont deux métiers totalement différents. Je savais seulement que j’aimais le français et que l’enseignement m’intéressait. Alors j’ai postulé pour le programme d’assistant de langue, sachant que je pourrais tout aussi bien me retrouver dans le primaire que dans le secondaire. Et me voilà, cela fait quatre mois que je travaille au Royaume-Uni.

Ce départ vers une nouvelle aventure, c’est pour plusieurs raisons : ouverture sur le monde, envie de découvrir d’autres choses, d’autres pays et d’autres personnes, besoin d’indépendance, besoin de se prouver aussi à soi-même qu’on peut s’en sortir seul dans un environnement inconnu où l’on ne connait personne, apprentissage de la langue anglaise, première grosse expérience professionnelle, année qui pourrait changer mon orientation professionnelle ou me fixer sur celle-ci… ».

L’image contient peut-être : ciel, arbre, herbe, plein air et nature

Marine, elle, se présente aussi comme une passionnée de voyages et de langues. Son parcours en quelques lignes :

« Je m’appelle Marine, j’ai 24 ans. J’ai fait un bac ES et après ça une première année à la fac en LLCE, mention anglais. Je l’ai loupé et du coup j ‘ai décidé de partir comme fille au pair en Angleterre. Je suis donc partie à 19 ans pour un an à Londres. Après ça je suis retournée à la fac, toujours en LLCE mention anglais et en dernière année (3e) je suis partie un semestre en Erasmus en Irlande, à Limerick. Je ne savais pas trop quoi faire après ma licence honnêtement à part voyager encore et mon rêve c’était l’Ecosse. J’ai donc monté un dossier avec le CIEP pour partir comme assistante. J’ai été prise, et en Ecosse ! Donc l’année dernière j’ai travaillé une année scolaire dans la region du North Lanarkshire et j’ai vécu à Glasgow. Je suis complètement tombée amoureuse de l’Ecosse et du métier de prof de français ici. Du coup pendant mon assistanat, j’ai décidé de postuler dans les facs écossaises pour passer le PGDE (post-graduate diploma in education) qui est une formation d’un an, équivalent au master, pour être prof de primaire ou secondaire. J’ai postulé à Édimbourg, Glasgow et Strathclyde. J’ai eu une proposition d’entretien pour les trois, Édimbourg m’ayant contacté la première. Et trois jours après cet entretien, on m’offrait une place sans condition pour le PGDE. Donc me voilà à Édimbourg en ce moment-même, alternant entre cours et stages avant d’être diplômée en juillet et de devenir officiellement prof de français au RU ! ».

Afficher l'image d'origine

Noé a 22 ans et comme ses collègues, elle partage la même passion pour la culture étrangère et pour l’apprentissage des langues. Elle témoigne :

« J’ai 22 ans j’ai fait une licence en langues étrangères appliquées en anglais et espagnol. Après ma licence ne sachant pas quel Master faire j’ai décidé de partir en Angleterre en tant qu’assistante afin d’améliorer mon niveau et avoir de l’expérience dans l’enseignement. Cette année j’ai décidé de renouveler l’expérience mais cette fois si en Espagne. J’ai visité l’Irlande, l’Angleterre et l’Italie. Maintenant, je rêve de voyager en dehors de l’Europe et surtout en Amérique du sud argentine par exemple m’attire beaucoup et aussi la nouvelle Zélande et l’Australie. »

Nous tenons à remercier ces personnes pour leur disponibilité et leur gentillesse. Si comme elles, vous souhaitez participer et partager vos expériences, n’hésitez pas !

La rédaction

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s