[MUSIQUE – CONCERT] : Soprano : Un vent de paix et d’amour sur la Rockhal

La foule se rassemble en masse devant les portes de la Rockhal et tous sont impatients que les portes s’ouvrent. En attendant, des surprises se préparent pour Soprano. 19h, le moment est venu pour que tout le monde se presse pour avoir la meilleure place possible. Un peu plus d’une heure plus tard, l’ambiance commence à monter sur la musique pendant que deux gros ballons, au nom de la marque de vêtements « Kwell » lancée par Soprano, sont envoyés dans le public. L’heure H arrivée, c’est par le fond de la salle que Soprano surprend son public et fait son entrée sur scène sur le morceau « Clown ». Tout de suite, le son est donné pour 1h45 dans une ambiance du tonnerre. Soprano nous fait découvrir son monde de la « Cosmopolitanie » dans un décor de cirque accompagné de son frère Diego, de son pote DJ Mej et de ses danseurs. Il passe en revue ses nouvelles chansons et fait participer, danser et sauter son public.

Pour le plaisir de ses fans de la première heure, il rappe et chante d’anciens morceaux si précieux à ces derniers. Ceux-ci, qui ont vécus avec lui sa mélancolie, s’inspire de lui comme un modèle de réussite. Il ne manque pas non plus d’interpréter les morceaux qu’il a écrit pour ses enfants et a toujours un mot pour sa famille et ses proches. Il rend également hommage aux grands de la musique qui font partie de ses influences musicales. Il montre durant son concert toutes ses belles qualités qui font de lui un homme juste et sincère. Il fait rire son public et son sourire est naturellement communicatif. On ressent son bonheur lorsque le public dévoile les surprises organisées dans la file d’attente par des filles qui le suivent dans tous ses concerts. Digne d’un homme bon, il prend même la peine d’arrêter son concert pour prendre des nouvelles d’une personne qui a fait un malaise dans la salle.

Il parle de l’actualité et montre son incompréhension par rapport à toutes ces mauvaises choses qui se passent dans sa ville et dans le monde. Il voudrait voir disparaître les amalgames et naître en chacun une certaine empathie. Lui qui prône la justice et la paix, il transmet à tous un message d’amour et d’espoir de vivre tous unis. Synonyme de liberté telle une colombe, Soprano donne tout à son public et lui offre des moments de pur bonheur. Il finit son spectacle rythmé de sons effrénés et remercie son public avant de clôturer le show en disant adieu à sa mélancolie. Ses fans l’applaudiront pour lui dire au revoir pendant qu’il remet son nez rouge dans l’ombre et adresse, à la foule, un dernier salut de la main. Le public est bel et bien conquis.

S. Boon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s