[RENCONTRE – PORTRAIT] : Adélaïde Téranga, artiste aux multiples facettes

Souvenez-vous, nous l’avions déjà rencontré. Adélaïde Téranga, jeune artiste passionnée par la musique et le chant. Nos chemins se croisent à nouveau, cette fois pour une toute autre passion, celle de la danse.

Adélaïde pratique la danse africaine et le modern jazz et avoue aimer les deux danses. Pour elle, « l‘énergie qu’elles dégagent est différentes. L’africain est une danse très lourde de sens, elle exprime toute une culture. Elle puise son énergie dans la terre. Nous dansons avec des musiciens face à nous, c’est un contact direct avec la musique. Il y a une fusion avec le groupe. Le modern est plus au contraire en l’air. Nous utilisons des pointes, des positions tels que première, seconde… Ce sont deux danses vraiment différentes, mais extrêmement intéressante et agréable à danser. »

Mais la danse n’est pas de tout repose comme nous le confie la jeune artiste, elle s’entraîne beaucoup à raison de 3 entraînements par semaine qui font au total 6 heures par semaine d’entraînement intensif.

Lorsqu’elle a une minute, entre deux entraînements, elle prend sa guitare et fredonne quelques chansons pour penser à autre chose. Elle nous confie pour terminer : « Je chante sans cesse… Après il y a des périodes où j’ai plus le temps que d’autre pour m’installer avec ma guitare ou avec des amis pour jouer. Mais la musique fait toujours partie de ma vie. Et je pense que la musique et la danse sont plutôt liées… »

Dimitri V.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s