[CINEMA – CRITIQUE] : Everest, au sommet de la gloire

Afficher l'image d'origine

Réalisé par : Baltasar Kormákur

Avec : Jason Clarke, Jake Gyllenhaal, Josh Brolin, Keira Knightley, Michael Kelly

Genre : Drame, Biopic

Pays : États-Unis

Durée : 2h12

Synopsis : Inspiré d’une désastreuse tentative d’ascension de la plus haute montagne du monde, Everest suit deux expéditions distinctes confrontées aux plus violentes tempêtes de neige que l’homme ait connues. Luttant contre l’extrême sévérité des éléments, le courage des grimpeurs est mis à l’épreuve par des obstacles toujours plus difficiles à surmonter alors que leur rêve de toute une vie se transforme en un combat acharné pour leur salut.

Des décors à couper le souffle

Avec Everest, le réalisateur islandais Baltasar Kormákur revient derrière la caméra. Ce film démontre que l’être humain est capable de sacrifier beaucoup de choses pour grimper au sommet d’une montagne. Mélange entre le film d’action, le drame et le biopic, Everest développe chez le spectateur une véritable fascination pour ces sommets infranchissables.

Une montagne d’acteurs connus

Plus qu’un film, Everest est aussi une expérience sensorielle pour le spectateur notamment lorsqu’il s’agit de dépasser ses limites. Baltasar Kormákur sait s’entourer et le prouve avec ce casting prestigieux. On retrouve le désormais célèbre Jake Gyllenhaal (Prisoners, la Rage au Ventre) en alpiniste aguerri. A ses côtés, Jason Clarke et Josh Brolin. Pour le côté féminin, on retrouve Keira Knightley (Pirates des Caraïbes) qui campe la femme enceinte, attendant désespérément que son mari revienne de cette expédition.

Afficher l'image d'origine

Le réalisateur islandais a su mélanger les genres dans les différents personnages présents à l’écran. Autant de différences qui font la force de ce long-métrage car tous poursuivent un même but, atteindre le sommet de l’Everest.

Film coup de cœur, Everest est sans aucun doute l’un des meilleurs films de l’année. Biopic à la fois émouvant et fascinant, qui transporte le spectateur au sommet du monde.

Dimitri V.

Publicités

Une réflexion sur “[CINEMA – CRITIQUE] : Everest, au sommet de la gloire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s