[CINEMA – Critique] – « Ouija », esprit es-tu là ?

Réalisé par : Stiles White

Avec : Olivia Cooke, Ana Coto, Daren Kagasoff

Genre : Horreur-Epouvante

Durée : 1h30

Pays : États-Unis

Date de sortie : 29 avril 2015

« Ouija » est un film d’horreur qui ressemble à beaucoup d’autres. Pour preuve, la même mécanique est utilisée, mécanique qui consiste à jouer sur les temps d’arrêt et les sursauts des spectateurs. On s’y attend toujours, mais les effets font quand même mouche ! 

Esprit es-tu là ?

Comme l’indique le sous-titre sur l’affiche du film, « Vous ne jouerez plus jamais seul« . Avec « Ouija« , on retrouve tous les codes propres aux films d’horreur-épouvante. Les portes qui grincent, un suspens insoutenable, un jeu intelligent sur la mise en scène et le cadrage des personnages. Tout est réuni pour instaurer un climat de peur dans la salle obscure pendant près d’une heure et demie.

Certains diront que ces codes n’ont aucun effet sur eux, d’autres se muniront de la première écharpe à portée de main pour ne pas sursauter…

Un film à voir entre amis

« Ouija » est le film parfait à voir entre amis, d’autant plus si vous aimez frissonnez. Ne vous amusez pas à vous prendre au jeu et à invoquer les esprits une fois rentrer chez vous…

Ni bon, ni mauvais

Il s’agit ici d’un film assez moyen dans l’ensemble reprenant comme dit précédemment les codes déjà observés dans tous les films de ce genre. A voir tout de même, histoire de passer une bonne soirée entre amis.

Synopsis :

Après avoir perdu Debbie, son amie d’enfance, dans des circonstances atroces, Laine tombe sur une vieille planchette Ouija dans la chambre de Debbie et tente alors d’y jouer pour dire « Au revoir » à la disparue… Pour l’heure, seul Pete, petit copain de Debbie, accepte de l’aider. Convaincue qu’il ne peut s’agir d’un suicide, Laine mène l’enquête et découvre que l’esprit convoqué par la planchette se fait appeler « DZ » et tient à poursuivre la partie coûte que coûte…Tandis que des événements de plus en plus étranges se multiplient, Laine sollicite l’aide de sa sœur cadette Sarah, de son amie Isabelle et de son petit copain Trevor.Peu à peu, les cinq adolescents se plongent dans l’histoire de la maison de Debbie et comprennent que leur amie n’était ni la première victime, ni la dernière. Et s’ils ne parviennent pas à refermer le portail qu’ils ont dangereusement ouvert, ils connaîtront le même sort que celle qui les a initiés au jeu de Ouija…

Bande annonce VOSTFR

Dimitri V.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s