[CINEMA – Critique] – « Every Thing Will Be Fine », un drame psychologique par Wim Wenders

Réalisé par : Wim Wenders

Avec : James Franco, Charlotte Gainsbourg, Rachel McAdams, Marie-José Croze

Genre : Drame

Durée : 1h55

Pays : Allemagne, Canada, France, Norvège

Date de sortie : 22 avril 2015

Wim Wenders renoue avec le succès avec ce drame qui raconte l’histoire d’un écrivain en manque d’inspiration, qui va la retrouver suite à un accident de voiture qu’il a lui-même provoqué. Un drame bien filmé et qui fait réfléchir.

Une production internationale

Contrairement à son personnage principal (incarné par James Franco), le jeune cinéaste allemand a puisé son inspiration dans le monde entier. Pour preuve, non seulement la production de ce film a été financée par des pays comme le Canada mais aussi par des pays européens tels que la France, l’Allemagne ou encore la Norvège. Le casting, lui aussi, est international. Outre l’excellent James Franco, le casting s’articule autour d’actrices françaises comme Charlotte Gainsbourg ou Marie-Josée Croze.

Un chef d’œuvre en termes de réalisation

Wim Wenders s’est appliqué à la réalisation comme toujours, et cela se ressent sur les plans qu’il propose tout au long du film. Le jeune réalisateur réussit le tour de force de varier les plans sur les acteurs, et instaure ainsi un climat pesant et peu rassurant. La musique joue également un rôle prépondérant dans ce climat que veut donner le cinéaste à certaines scènes. Très méticuleux sur les plans rapprochés, Wim Wenders a choisi d’opter pour une production en 3D pour rendre les scènes plus nettes aux yeux des spectateurs. Pari réussi !

Bande annonce officielle – VOSTFR

Synopsis :

Après une dispute avec sa compagne, Tomas, un jeune écrivain en mal d’inspiration, conduit sa voiture sans but sur une route enneigée. En raison de l’épaisse couche de neige et du manque de visibilité, Tomas percute mortellement un jeune garçon qui traversait la route. Après plusieurs années, et alors que ses relations volent en éclats et que tout semble perdu, Tomas trouve un chemin inattendu vers la rédemption : sa tragédie se transforme en succès littéraire. Mais au moment où il pensait avoir passé ce terrible événement, Tomas apprend à ses dépens que certaines personnes n’en ont pas fini avec lui…  

Pour conclure, « Every Thing Will Be Fine » est une vraie réussite tant sur le plan de l’histoire mais aussi en termes de réalisation où le cinéaste allemand s’est donné du mal à emmener le spectacteur dans une sorte de climat tendu et pesant. A voir absolument. La VO donne une autre dimension au film. Courez-y sans plus attendre !

Dimitri V.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s